Comment réussir l’inclusion numérique des personnes en situation d’illettrisme : bonnes pratiques et fiches action pour EPN

L’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) propose un guide pratique intitulé Comment réussir l’inclusion numérique des personnes en situation d’illettrisme (PDF, 40 pages).

Publié en décembre 2016, ce guide rend compte d’actions d’inclusion numérique visant les personnes en situation d’illettrisme. Ces actions ont été conduites par des EPN.

Chacune des actions est décrite avec ses conditions de réussite et les écueils à éviter.

Le guide annonce 3 objectifs :

  • faciliter l’inclusion numérique des personnes en situation d’illettrisme, leurs accès à la société numérique, notamment aux services publics dématérialisés;
  • permettre aux personnes en difficulté avec les compétences de base d’acquérir la compétence numérique;
  • utiliser le numérique, comme levier d’acquisition ou de consolidation des compétences de base, de qualification ou d’orientation des personnes confrontées à l’illettrisme.

Démarche de mise en accessibilité numérique d’une bibliothèque

L’ARL (Association of Research Libraries) propose une boîte à outils pour la mise en accessibilité d’un site web de bibliothèque.

Ce site propose notamment une démarche d’inclusion numérique (en anglais), un rappel des normes et un recueil de bonnes pratiques (en anglais).

Des bibliothèques accueillantes pour les autistes

Une étude montre que les autistes se sentent parfois découragés par la règle du silence qu’imposent de nombreuses bibliothèques. Il peut être important pour une personne autiste de pouvoir se parler à soi-même et à voix haute, sans se sentir observée ou jugée. Ce programme anglais souhaite adapter les conditions d’accueil pour favoriser la venue des personnes autistes en bibliothèque.

Consultez le programme anglais des bibliothèques accueillantes pour les autistes.

Fiches action du site Bibliothèques dans la cité

Edité par la Bibliothèque publique d’information, le site Bibliothèques dans la cité recense les bonnes pratiques des bibliothèques en matière de cohésion sociale. Plus d’une trentaine de bibliothèques et d’associations participent à l’alimentation du site.

Ces bonnes pratiques sont présentées sous forme de quelques dizaines de fiches action, indexées par public cible et par domaine d’action.
Concernant les publics cibles, apparaissent notamment les catégories suivantes :

  • seniors,
  • public précaire,
  • public empêché,
  • public en situation de handicap,
  • public migrant.

Une vingtaine de personnes d'âges et d'orgines divers se parlant les unes aux autres

Consultez le répertoire des fiches action.

The research for the Inclusive Libraries project

Conduit par l’université de Birmingham (en 2012 ?), ce projet de recherche action vise à définir la contribution potentielle des bibliothèques de lecture publique aux actions dites d’alphabétisation inclusive.

Jeune femme regardant un présentaoire de livres faciles à lire

Plus précisément, le projet vise à proposer aux bibliothèques des stratégies et des moyens d’intervention permettant de toucher les adultes illettrés ou éloignés de la lecture, notamment en raison des graves difficultés d’apprentissage dont ils peuvent souffrir.

Cherchant à dégager de bonnes pratiques pour les bibliothèques, le rapport comprend les sections suivantes :

  • formation des agents,
  • établissements de relations suivies avec les personnes illettrés ou éloignés de la lecture,
  • adaptation des espaces de la bibliothèque,
  • constitution de collections de livres facile à lire et à comprendre,
  • budget d’acquisition, activités spécifiques mises en œuvre.

Consultez la présentation du programme (en anglais).

Lisez le rapport d’étude (PDF, 6 p., en anglais).